3 types essentiels d’assurance d'activité

Spécifiques aux entreprises, les contrats d’assurances d’activité permettent de protéger les entreprises contre des risques qui peuvent altérer leur bon fonctionnement. Elles donnent la possibilité aux entreprises d’assurer à la fois leur structure, leurs biens ou les tiers. L’assurance d’activités regroupe plusieurs types d’assurances. On y trouve l’assurance activité professionnelle ou assurance perte d’exploitation, l’assurance responsabilité civile, l’assurance protection juridique, etc. Tous, leur compatibilité dépend essentiellement de la nature de l’entreprise et des activités qu’elle mène. 

 

Parlons de l’assurance activité professionnelle

Aussi désignée par assurance perte d’exploitation, elle couvre les pertes financières de l’entreprise suite à un arrêt imprévu de ses activités. C’est le cas par exemple lorsque survient une explosion ou un incendie, lorsque la structure est victime de vol, d’acte de sabotage ou d vandalisme, d’inondation ou autres catastrophes naturelles. Tout de même, les bénéficiaires ne peuvent toucher les indemnités que si les obligations que requiert ce type de contrat sont respectées. Pour en savoir plus, essayez ici

Parlant de bénéficiaires, pour ce type de contrat, sont généralement l’entreprise elle-même, qui à la base constitue une personne morale, ensuite les différents représentants légaux. Par ailleurs, c’est également un contrat d’assurance qui intervient en cas de la baisse des chiffres d’affaires suite à des imprévus involontaires. 

 

Qu’en est t’il de l’assurance responsabilité civile ?

Elle s’applique également aux entreprises. Sa spécificité réside dans le fait que le chef de l’entreprise, pour ce type de contrat d’assurance, se doit de couvrir les dommages et les préjudices subits par ses salariés ou clients. Bien sûr, des dommages causés par l’activité professionnelle de l’entreprise. Ainsi, en cas de dommages, l’assureur, si les engagements sont respectés, a l’obligation d’indemniser les victimes une certaine valeur. Dans certains cas, l’assurance responsabilité constitue également une garantie à la protection juridique des concernés. Par ailleurs, elle couvre les conséquences pécuniaires qu’engendre des dommages fait à autrui pendant les activités de l'entreprise et pour lesquels l’assuré est tenu pour responsable.