Comment choisir un bon tipster ?

Vu l’essor de la technologie aujourd’hui, les jeux en ligne ne sont aucunement un sujet tabou même s’ils sont interdits aux mineurs. Toutefois, il urge de savoir se fier à qui les propose ou aux résultats et conseils de ceux qui les pratiquent pour ne pas se faire avoir. C’est ici le cas des tipsters : pronostiqueurs de paris. Lisez plus loin pour plus d’informations.

Tipster : qu’est-ce que c’est ?

Un tipster est un parieur professionnel ou non qui met en vente aux parieurs qui le veulent ses propres pronostics. Aussi, en ses qualités de performances et de maîtrise des connaissances en sport il peut généralement lancer la création d’un site internet où il propose ses pronostics en contrepartie d’une rémunération. Néanmoins, pour des raisons diverses, le tipster peut ne pas obligatoirement jouer lui-même ses propres pronostics avant de les mettre en publication.
Malgré tout ceci, il est pourtant remarqué des escrocs (des faux et mauvais parieurs) qui se disent être les meilleurs tipsters et ça devient très compliqué de pouvoir choisir un bon tipster. C’est dans cette optique qu’un comparateur a été créé en prélude de sûrs résultats.

L’intérêt du comparateur des meilleurs pronostiqueurs

Principalement, cette technique vise à collectionner tous les tipsters français qui ont fait des paris sportifs leur activité principale. À travers les analyses réalisées automatiquement, mais aussi manuellement, vous aurez accès à leurs résultats vérifiés. Soyez convaincus que les chiffres indiqués ont été vérifiés et que si un tipster n’apparaît pas dans ce comparateur, c’est que ses résultats ne sont pas bons.

Bien choisir son tipster

Pour bien choisir un tipster, il n’y a rien de compliqué à faire. Il vous suffira de consulter les différents types de statistiques des pronostiqueurs. Dans ce cas, il peut s’agir du ROI (Retour sur investissement) où vous aurez à diviser le bénéfice par les mises engagées, puis de multiplier par 100. Ou du ROC (Retour sur capital) : statistique très intéressante qui ne tient pas en compte les mises jouées, mais prend en compte le capital de départ.