Les principaux risques liés à l’investissement immobilier.

En dépit de ses avantages, l’investissement immobilier fait souvent objet de risques. Lesquels sont inhérents à tout investissement à capital non garanti. Il est utile dès lors pour tout investisseur en immobilier de s’imprégner des principaux risques à ne pas banaliser.

Loyers impayés, un risque galopant.

Après l’acquisition de votre appartement, vous n’avez pas eu de soucis à trouver un locataire. Point de soucis non plus pour les tous premiers payements. Vous subvenez bien à vos devoirs vis-à-vis de l’immobilier. Mais c’était sans compter sur les locataires indélicats. Progressivement, votre locataire commence par négliger son payement mensuel. De mois en mois, la liste de ses impayés s’accroitre et bienvenues vos difficultés. En ce temps, vous devriez en ce qui vous concerne continuer à assurer votre responsabilité (taxes, impôts…). Et c’est ce qui entraine votre perte de revenus car vous utiliserez dans votre économie. Or, le taux de recouvrement des impayés est généralement bas.

Les dégradations de l’appartement : un os dans la gorge du bailleur.

Après le départ d’un locataire, il n’est pas rare de voir le logement dans un état dégradant. Et c’est encore un souci de plus pour un investisseur en immobilier car la réfection du bâtiment lui coûtera de sous colossaux. Cependant, même si à la signature du contrat de location votre locataire à faire un dépôt de garantie, ce n’est souvent pas suffisant pour la réparation de certains dégâts. Et il clairement difficile de lui faire payer la différence. Vous pourriez ainsi perdre de l’argent compte tenu du temps que le logement passera sans locataire à cause des travaux.

La vacance locative : facteur inhibiteur d’investissement.

L’autre risque d’un investisseur en immobilier est de voir son appartement non occupé durant un certain moment. Alors qu’il était prévu que le logement soit occupé, le propriétaire peut passer des mois sans recevoir une demande. Cette situation impactera à la baisse la rentabilité locative. Idéalement pour que le ROI soit rapide, vous devez être en mesure de remplacer dans les meilleurs délais un locataire sortant par un autre entrant. Généralement, c’est la durée de préavis qui permet de mieux gérer la situation.

Plusieurs risques entrent en jeu quand il est question de l’investissement immobilier. Parmi ceux-ci, la vacance locative, les dégradations de l’appartement et les loyers impayés s’illustrent comme les principaux.