Où en est-on avec la 5G dans le monde ?

La 5G se développe à vive allure ; tout le monde en parle. L’enjeu principal avec cette nouvelle technologie est la vitesse. Nous vous donnons un aperçu sur la situation dans le monde.

La Corée du sud en première ligne

Suivant un rapport publié, déjà en août 2020, la 5G était disponible dans environ quarante pays et en déploiement dans de nombreux autres. La Corée du Sud a été le premier pays à opérer le déploiement du réseau. Relativement à sa pénétration, suivant les analyses, le pays reste toujours en tête du peloton. À l’horizon 2025, les forfaits 5G représenteront plus de la moitié des abonnements téléphoniques en Corée du Sud. Cependant, compte tenu des données d’Open Signal et relativement à la vitesse de connexion, la Corée du Sud est devancée par l’Arabie Saoudite.

Par ailleurs, pour le déploiement du réseau, on note des investissements importants en Amérique du sud et dans les pays d’Asie du Sud, notamment sud-Est.

La situation en Europe

Suivant les données regroupées par Ookla, depuis octobre 2020, la 5G était déjà commercialisable dans 19 pays d’Europe. Dans cet espace économique, la France accuse de retard par rapport à ses voisins. Cependant, il est à noter qu’environ 500 antennes sont déjà testées par les quatre opérateurs lauréats des enchères sur l’attribution  des fréquences du réseau.

Quelle est la vitesse de la 5G ?

Le potentiel du nouveau réseau de communication est connu grâce à une étude réalisée par Open Signal. Sur l’ensemble des pays étudiés, la vitesse de téléchargement sur le réseau est six fois plus élevée que celle de la 4G. C’est l’Arabie Saoudite qui jouit de la plus grande vitesse sur le réseau. En effet, les utilisateurs bénéficient d’une vitesse d’environ 377 mégabits par seconde. En Corée du Sud, cette vitesse est de 336 mégabits par seconde. Ces deux pays sont suivis respectivement par l’Australie, le Canada, la Suisse, le Royaume-Uni, l’Allemagne, les États-Unis,…etc.

En conclusion, le déploiement de la 5G suit son cours dans le monde. Cependant, c’est la Corée du Sud et l’Arabie Saoudite qui rivalisent quant à la performance du réseau. Dans les autres pays, les efforts sont consentis.