Pourquoi dit-on « à tes souhaits » ?

L’éternuement peut être provoqué par plusieurs facteurs comme le rhume, une allergie ou la poussière. Quand quelqu’un éternue à côté de nous, on répond immédiatement  « à tes souhaits ». Mais qu’est-ce qui justifie ce réflexe ? Dans cet article, nous vous ferons part des raisons de l'usage de cette expression.

Expression pour chasser la peste au moyen âge 

Pendant le moyen âge, le monde a connu cette épidémie ravageuse qu'est la peste noire. En cette époque, il n'y avait pas un développement de la médecine moderne. Pour plus de détails, visitez le site. En effet, les gens considéraient l'éternuement comme le premier symptôme de la peste. La personne qui répondait « à tes souhaits »montrait donc son soutien face à la maladie. Elle souhaitait donc à la victime de lutter contre la maladie et de rester en vie le plus longtemps possible.

En ce temps, l'expression n’était pas considérée comme une formule de politesse. Mais au fil des années, l'expression est restée et est utilisée habituellement malgré la disparition de la peste. Elle est devenue un signe de politesse.

Pour maintenir votre âme, saluer ou appeler les dieux

Autrefois, les peuples croyaient que l’âme se situait dans la tête. Elle pouvait donc être chassée par l’éternuement.  L'on ne voulait cela pour personne. Souhaiter des vœux à l’égard de celui qui éternuait était donc une manière d'annuler le mal. Pour les Grecs, éternuer était le signe du passage d'un dieu et l'on devait donc lui souhaiter les vœux. L’éternuement était donc considéré comme une bonne chose. 

Selon des croyances dans l'antiquité, il pouvait être aussi un signe de mauvais augure dans certaines circonstances. Il fallait donc appeler les dieux pour demander leur protection contre n'importe quelle malédiction ou de la malchance. On disait à cette époque  « que Jupiter te conserve »selon la coutume. L'expression fut transformée en «que Dieu te bénisse » par les chrétiens. Aujourd'hui, "à tes souhaits" est utilisée partout dans le monde.