Que retenir des punaises de lit ?

Depuis plusieurs années, les punaises de lit deviennent progressivement un véritable problème dans le quotidien des gens. Très nuisibles et dangereux, ces petites bestioles abritent en leur sein de nombreuses maladies aussi traumatisantes les unes que les autres. La preuve, de plus en plus de français courent après les médecins pour une consultation car étant victime des piqûres des punaises de lit. Il s'agit d'ailleurs d'insectes extrêmement envahissants et souvent difficiles à éliminer. Lisez cet article pour en savoir davantage sur ces bestioles.

Punaises de lit : comment les reconnaître ?

Encore connu sous l'appellation scientifique de Cimex Lectularius, les punaises de lit sont des insectes appartenant au sous-ordre des hétéroptères et à la grande famille des Cimicidés. Espèces d'insectes hémiptères par excellence, elles constituent pour l'homme une parasite très présente dans presque tous les quatre coins du monde. Visitez ici une entreprise en désinsectisation de punaise de lit. Les punaises de lit ont la particularité de se reproduire en un laps de temps, ce qui les rend très invasifs. Leur durée de vie peut varier selon leur environnement et aller de six mois à plus d'un an en fonction de leurs conditions de vie. En ce qui concerne leur taille, elle varie entre 5 mm et 8 mm voire même 10 mm quand elles se nourrissent bien. Les punaises de lit possèdent six pattes et sont généralement de couleur marron ou brune.

Quels problèmes peuvent engendrer les punaises de lit ?

Le véritable problème des punaises de lit est la piqûre. Cette dernière peut se transformer en papules suivie de démangeaisons de niveau très inquiétant. Cela peut également entraîner un urticaire généralisé dans certains cas. Dans la majorité des cas, les premiers symptômes due à une piqûre de punaises de lit se remarquent après dix jours environ. Mais si les piqûres sont multiples, vous pouvez ressentir les douleurs immédiatement. Dans ce cas, il est déconseillé de vous gratter au risque de vous exposer à une surinfection.